Dès 9h, le 2 juin au matin, le cœur du village est déjà en effervescence : ce sont les préparatifs de la 2ème édition de ‘TAINGY DANS LA RUE’. Même la cour de Simone est envahie. Simone a eu la gentillesse de prêter son hangar pour entreposer le ‘Snokcombre’, énorme géant fabriqué par les élèves de l’école de Molesmes avec l’aide de Marc Andrien et l’avion de la fanfare lyonnaise Ventilator.
Il est 13h, tout est installé et le ‘rince cochon’, est le bienvenu pour les organisateurs, les bénévoles et les comédiens déjà arrivés, avant le repas pris en commun.

Vers 15h, c’est la burlesque troupe Ventilator qui donne le départ : fanfare supersonique. Un pilote-batteur, une hôtesse de l’air-trombone et un mécano-saxo forment l’équipage d’un avion qui entrainent nos spectateurs de la place du foyer à la place de la mairie où attend l’harmonie de musique de Forterre, encadrée par Sébastien Pautet. Celle-ci nous offre comme à l’habitude un concert de qualité.

Retour du public sur la place du foyer accompagné par notre fanfare déjantée. La parade mise en scène par Marc Andrien est prête pour déambuler dans le centre du village. Une énorme et magnifique poule rouge et or, notre géant ‘Snokcombre’ font partie du cortège. Bulles et fumées sont là pour mettre l’ambiance. Sur la place de la mairie les enfants jouent des saynètes. Les enfants du Centre de Loisirs et l’école de Théâtre de Ouanne sur le thème du moyen âge invitent même le public à participer. Les enfants de l’école de Molesmes et du Centre de Loisirs de Courson essaient d’entraîner les spectateurs dans la bouche de l’énorme monstre qui leur raconte ses rêves. Place de l’église notre hôtesse de l’air distribue des parachutes en plastiques aux enfants qui sont ravis.

Puis le public toujours accompagné par notre fanfare rejoint la Cie Creton’Art dans ‘Bois ta Lettre’ près de la statue. Le spectacle ne cesse de jouer sur les mots et la langue. Une écriture de rue en liberté, inventive. Un public fourni et conquis pour ce petit bijou. A voir et à revoir. Petits et grands ont participé et y ont pris du plaisir.

Taingy dans la rue 2007Ensuite notre fanfare invite le public à se rendre place de l’église pour le spectacle des Bris de Banane dans ‘Baignade Interdite’ : trois gars à l’allure complètement loufoque apparaissent. Le long des côtes il y a toujours un monstre qui guette dans la pénombre.. du suspense.. de l’aventure… l’exotisme …réunis dans une super production à mains nues. Spectacle muet, burlesque faisant appel à l’univers de la bande dessinée et du cinéma. Les rires et remarques des enfants faisaient plaisir à entendre ainsi que les applaudissements des adultes. Ce spectacle d’une extrême finesse a été très apprécié.

Pour les spectateurs qui ne les avaient pas vus ou entendus, le concert de l’harmonie, les spectacles de la Cie Créton’Art et des Bris de Banane sont reproduits, certains en profiteront pour discuter devant un verre à la buvette.Puis buvettes et barbecues sont là pour rassasier le public pendant que les Zig’Ouanne assurent l’ambiance.

Vers 21h30 Les Bleus de Travail enchainent dans ‘Le Ring’ devant environ 400 personnes. Pendant ce spectacle en 12 rounds, Raymonde, 130 kg et Marcel, 1,50 m ont su faire exploser par la mécanique mirobolante d’un cirque bien loin d’être pantouflard, la trivialité inhérente au sujet en proposant des rires acrobatiques en même temps que les acrobaties elles-mêmes. D’un cirque il y a tout : la magie qui fait disparaitre, les équilibres d’un monocycle sans oublier l’humour. Les rires fusaient et rapidement ils ont su rencontrer la sensibilité des acteurs qui savent jouer avec Raymonde, Marcel et l’arbitre improbable de ce match époustouflant. Ils ont un talent immense et ont su créer un spectacle populaire de haute tenue.

Les Zig’ouanne prennent à nouveau la relève et sauront garder le public tard dans la nuit. C’est seulement vers 1h du matin que cette journée de purs plaisirs, humour, finesse …. et convivialité prendra fin.

Nous tenons à remercier tous les artisans et commerçants qui nous ont sponsorisés, tous les bénévoles qui nous ont aidés à réaliser cette manifestation, le Pays de Puisaye-Forterre, le Conseil Général de l’Yonne, la Communauté des communes de Forterre qui nous ont permis le financement et la municipalité pour la mise à disposition des bâtiments communaux.
Nous remercions également l’harmonie de musique de Forterre, l’école de Molesmes, les centres de Loisirs de Ouanne et Courson, l’école de théâtre de Ouanne, la Cie Bleue Nuages pour leur participation.

Le centre de loisirs de Courson a réalisé les panneaux annonçant la manifestation à l’entrée de certains villages avec l’aide du Centre d’Art Contemporain du Tremblay.